Ministère de l'Éducation
Direction des écoles provinciales et d'application

Centre Jules-Léger

Centre Jules-Léger banner

Programme du service résidentiel

Les jeunes qui résident au Centre Jules-Léger durant la semaine côtoient d’autres jeunes qui sont différents d’eux selon leur langue de communication: le français parlé et la langue des signes. Puisque tous proviennent de différents milieux, avec leur bagage culturel et social propre à chacun, la résidence se veut donc un milieu propice à l’ouverture d’esprit sur une société où des gens aux valeurs, aux coutumes et aux habitudes de vie différentes se côtoient. La composante résidentielle du Centre Jules-Léger poursuit plusieurs objectifs qui varient d’un service à l’autre.

Renseignements additionnels et demandes de services

Si vous désirez obtenir des renseignements additionnels concernant les différents services offerts ou connaître les procédures d’admission, veuillez communiquer avec:

Résidences
(613) 761-1725
A.T.S. (613) 761-1030

Pour le volet des troubles d’apprentissage

l’Intervention en résidence est une composante intégrante du projet éducatif. L’objectif de la vie résidentielle s’appuie sur l’importance de poursuivre l’intervention dans le cadre de la vie sociale de chaque élève. Chaque éducateur est responsable d’un groupe et accentue le développement des habiletés en relations interpersonnelles. Dans le cadre d’ateliers (vitrail, poterie, art dramatique, etc.) et d’activités, les intervenants invitent les jeunes à choisir des projets. Ces outils d’intervention permettent de développer des stratégies de résolution de problèmes et d’entamer un processus de responsabilisation. Les avantages d’une vie de groupe leur permettent de développer leur propre identité, de reconnaître leurs qualités personnelles et de vivre des expériences valorisant leur estime de soi. La vie à la résidence veut assurer une cohérence dans l’intervention éducative et exploite les occasions de croissance dans toutes les dimensions de la personne. Pour ce faire, des objectifs et des moyens, qui sont rédigés dans un plan d’intervention, orientent le cheminement de l’élève.

Pour le volet de la surdité, vision et surdicécité

La surintendance déterminera l’admissibilité au programme résidentiel si l’élève:

  • a cinq (5) ans au 31 décembre de l’année pendant laquelle l’élève est admis,
  • réside à plus de 70 minutes ou 115 km de l’école provinciale pour laquelle une demande d’admission est présentée (selon la Politique du transport de la Direction des écoles provinciales),
  • a des besoins sociaux, émotionnels, physiques ou médicaux qui peuvent être comblés dans le contexte du programme résidentiel,
  • répond à tous les critères d’admission à l’école provinciale.

Services alimentaires

Le mandat des services alimentaires est d’abord de fournir des repas sains et équilibrés ainsi que des collations variées aux élèves afin d’encourager la saine alimentation, et ce, selon le Guide alimentaire canadien. Le tout, en tenant compte des restrictions associées aux allergies, intolérances et conditions médicales ainsi que certaines croyances et religions. La cuisinière en chef avec l’appui de cuisiniers et d’aides s’affaire à préparer des repas pour accommoder certaines activités des élèves à l’extérieur du Centre ou pour souligner des événements spéciaux durant l’année, les Après-midi des auteurs et les ateliers en arts culinaires des élèves.

Enfin, la cuisinière en chef prévoit suffisamment de nourriture et de repas ” prêts à réchauffer ” en cas de situations d’urgence telles que départs annulés ou retardés dû au mauvais temps ou toute autre raison.